Le Tai Chi : une méditation active



Connaissez-vous bien le Tai Chi ? Cet art martial est souvent associé, par la majorité, à une discipline plus douce. Par la pratique du Tai Chi, on cherche à développer le côté « interne » de sa personne. Tout ça, à travers de longs et grands mouvements qui s’enchaînent les uns aux autres dans un esprit méditatif. On peut donc dire qu’il s’agit, en quelque sorte, d’une forme de méditation active qui offre de nombreux bienfaits à ceux qui le pratiquent.


Le Tai Chi : une activité à caractère Yin


Depuis plusieurs années déjà, on observe que les activités physiques à caractère Yin gagnent en popularité. Et le Tai Chi s’inscrit sans aucun doute dans cette catégorie !

Mais tout d’abord, prenons le temps de répondre à cette première question : qu’est-ce qu’est le Yin ?


Le Yin et le Yang : mieux comprendre le symbole du Tao

yin yang tai chi instinct martial kung fu québec

Le symbole du Tao, cette union entre le Yin et le Yang, possède une signification plutôt puissante. En quelques mots, ce signe représente en fait l’équilibre présent dans toute chose. On y voit deux forces « opposées », le Yin et le Yang, qui s’unissent pour former un tout en harmonie.


  • Le Yin fait référence au côté « interne » de chacun, à sa force intérieure.

  • Le Yang est quant à lui associé au côté « externe » de chacun et à la force brute.


Le Tai Chi : atteindre l’équilibre par sa force intérieure


Dans le monde des arts martiaux, on pourrait dire que le Tai Chi est associé au Yin, puisqu’il met l'accent sur la force intérieure et le côté « interne ». Le Kung Fu, pour sa part, est davantage associé au Yang en mettant de l’avant une force brute, soit le côté « externe ».


Mais, la beauté des arts martiaux est qu’en réalité, ces deux disciplines tendent plutôt à une recherche d’équilibre entre ce côté interne et externe de chacun.

  • Par la pratique régulière et assidue du Tai Chi, une grande force externe viendra se manifester et s’unir à la puissance de la force intérieure qui est mise de l’avant.

  • Pour ceux qui pratiquent le Kung Fu, cette notion est toute aussi importante. L’union entre le Yin et le Yang est au cœur de cette discipline martiale. En effet, la force brute du Kung Fu émane, se développe et s’amplifie à partir de notre force intérieure.

Tai Chi et Yoga : des similitudes intéressantes


Le yoga a grandement gagné en popularité au fil du temps. Et on peut bien le comprendre. À travers le rythme effréné de la vie moderne, la pression de performance et de compétitivité, des activités comme le yoga permettent de s’arrêter un peu, de prendre le temps de respirer et de se recentrer. Le Tai Chi entre sans aucun doute dans cette même catégorie d’activités, axées sur le développement personnel et sur l’atteinte d’un équilibre.


Les points communs du Yoga et du Tai Chi