Alimentation et entraînement : Comment bien manger avant un entraînement ?

Dernière mise à jour : 20 sept.


Toute personne qui s’entraîne régulièrement s’est certainement déjà posé la question : que devrait-on manger avant le début d’un entraînement ? À la recherche d’une source d’énergie pour bien performer, il est primordial de bien choisir les aliments au menu lors de la prise d’un petit repas ou d'une collation précédant une activité sportive.


Notre nutritionniste affiliée, Sabrina Lamarre, vous partage ici quelques conseils afin de bien identifier quoi manger avant votre prochaine séance d'entraînement !


L'importance des glucides


Selon vous, pourquoi avons-nous envie de manger avant un entraînement ?


Pour la majorité des gens, c’est certainement dans le but d’y trouver suffisamment d’énergie afin de se sentir bien en forme pour s’entraîner. Afin d’arriver à cet objectif, il est primordial d’avoir des glucides dans votre collation. Comme l’explique notre nutritionniste, les glucides représentent la source d’énergie la plus facilement utilisable par le corps. Cela signifie qu’elle pourra vous procurer l’énergie nécessaire pour un entraînement efficace. Plus vous approchez de l’heure de votre séance, plus les glucides représentent le macronutriment à prioriser. Et ce, avant même les protéines et les lipides.


Bien choisir le moment pour manger avant un entraînement


Si vous désirez manger avant un entraînement, plusieurs facteurs sont à considérer. Parmi ceux-ci, il est important de porter attention au moment, au choix de la nourriture, ainsi qu’à votre propre tolérance à digérer certains aliments. L’idée est de parvenir à prendre des forces, tout en limitant par exemple les possibles inconforts digestifs.

En ce sens, le délai entre la prise de votre repas et l’heure prévue de votre entraînement a une réelle influence. Plus le moment entre la collation et l’entraînement est rapproché, plus le choix des aliments à inclure dans votre collation devient important. Notamment afin de limiter les inconvénients, ressentis dans l’action, lors de votre session d’entraînement physique. Voici donc en ce sens quelques suggestions de notre nutritionniste pour une bonne alimentation avant l’entraînement.


Quoi manger 3 à 4 heures avant l’entraînement ?


En vous y prenant à l’avance, il est alors possible d’opter pour un repas plutôt complet. Afin de vous aider à constituer une assiette bien équilibrée, il est conseillé de vous référer au Guide Alimentaire Canadien. Avec un tel délai de plusieurs heures avant l’entraînement, les fruits et légumes, ainsi que les protéines, peuvent être incorporés à votre alimentation afin de bien vous préparer à l’activité physique à venir.


Nous vous suggérons tout de même :

  • d’éviter les aliments que vous tolérez moins bien au niveau digestif ;

  • de limiter la prise de repas comprenant trop de gras comme la friture par exemple.

L’idée est de choisir des aliments nutritifs, mais que vous pourrez aussi digérer facilement.


Quoi choisir de manger 2 à 3 heures avant un entraînement ?


Avec un tel délai, il est intéressant d’opter pour un petit repas qui sera limité en gras.


Quelques sugg